La Grange des petits NAC Les News Parrainage Adoption Comment nous aider Qui sommes-nous ? Visite de l'asso Les Guides Pensions
Teddy Mâles BEW Casimir Nala

La Famille

QUI SOMMES-NOUS

La Grange aux lapins (numéro d'enregistrement W273000432, anciennement la Grange des Petits NAC), située en Normandie dans l'Eure, a pour mission de reccueillir exclusivement des lapins de toutes races, quelques cochons d'Inde et chats errants. Après avoir participé à de nombreux sauvetages de rats, souris, gerbilles, hamsters et octodons, nous avons décidé de ne plus en accueillir pour nous consacrer aux lagomorphes, chons et félins. Le changement de nom de l'association a suivi.

Les réfugiés de La Grange aux lapins sont issus de sauvetages ou d'abandons chez des particuliers.
Les sauvetages font référence aux cas de "Animal Hoarding" (voir http://www.passioncobaye.com/site/hoarding.html). Ce terme vient de l'anglais to hoard qui signifie collectionner, amasser. En général, ce sont des gens qui, à la base, aiment les animaux. Ils se lancent dans des sauvetages et récupèrent peu à peu des NAC, parfois des espèces très diversifiées, pour leur offrir une vie meilleure. Mais la situation devient vite ingérable car ils n'ont pas anticipé les frais de nourriture, les besoins physiologiques de chaque espèce, les dépenses vétérinaires, les affections éventuelles liées à chacun. Sans compter le temps de disponibilité pour leur offrir bien-être et confort. Par ailleurs, ils ne savent pas sexer les animaux et ne gèrent donc pas les saillies et les portées.

Les gens accusés de animal hoarding se sentent alors dépassés, n'ont plus les moyens de faire face. Ils distribuent de la nourriture pas ou peu adaptée aux animaux par manque de moyens.

Au bout de quelques mois, les animaux se retrouvent livrés à eux-mêmes, dans des cages minuscules car le nombre d'individus a explosé. Certains commencent à se mutiler voire à se dévorer entre eux.

Les associations, les refuges interviennent...
Les abandons de particuliers sont extrêmement nombreux ; en général, l'histoire commence comme suit : des enfants craquent sur des boules de poils vendus en animalerie (lapin et cochon d'Inde en priorité). Le petit mammifère fait la joie de la famille pendant quelques semaines ou quelques mois puis tous se lassent. Il faut nettoyer la cage, sortir le petit compagnon qui n'est pas éduqué à la propreté et sème ses crottes. Encore une fois les gens ont acheté un animal sans se renseigner sur ses besoins.

Outre le fait de récupérer des orphelins, de les installer à l'association, de les soigner si besoin , nous avons également pour mission de sensibiliser les gens sur les besoins physiologiques du lapin et du chon : leur proposer des installations, alternatives à la cage, les informer sur le choix de la nourriture, l'éducation, etc.

Un suivi est par ailleurs organisé avec les adoptants des cochons d'Inde. Les lapins ne sont pas proposés à l'adoption et vivent en liberté .

Parce que nos murs ne sont pas extensibles, et nos finances non plus, nous ne prenons en charge que des animaux en grande détresse: malades, blessés ou voués à une mort certaine.

Nos amis et partenaires :

Trousse
Trousse de secours
Urgence

Publicité Chez Gligli
Mentions légales - Contact